Arleuf (Nièvre)

A 9 km à l'Est de Château-Chinon.

 

Le site gallo-romain a révélé un théâtre rural du premier et deuxième siècle de notre ère au lieu-dit "Les Bardiaux". On peut visiter ce théâtre de plan semi-circulaire dont les gradins de terre sont étagés sur une pente dominant le paysage. Le mobilier découvert sur ce site est conservé aux musées de Château-Chinon et d'Autun.

 

Asnan (Nièvre)

A 18 km au Sud de Clamecy, près de Brinon-sur-Beuvron.

 

L'éperon barré (oppidum) de Montgué sur la commune d'Asnan date de la période néolithique, mais a pu être ponctuellement réoccupé lors de la Protohistoire.

 

Breugnon (Nièvre)

A 7 km au Sud-Ouest de Clamecy, près de la N 151.

 

Le menhir de Pierre-Fiche datant du Néolithique est accessible aux amateurs qui sauront le découvrir dans un bois, à gauche en venant de Clamecy.

 

Champallement (Nièvre)

Près de Saint-Révérien, entre Prémery et Corbigny.

 

Le vicus (bourgade) gallo-romain de Compierre est installé le long d'une voie romaine. On peut y découvrir un temple d'origine celte au plan octogonal qui était dressé sur une place (un forum) au milieu de boutiques de commerçant et d'ateliers d'artisans. La maison d'un charcutier et un théâtre intéressant sont également visibles dans le vicus.

Un petit musée se trouve au presbytère de Champallement et présente le matériel provenant des fouilles archéologiques (béton de sol, colonnades en pierre blanche, stucs, placages de marbres, statues, etc.

 

Clamecy (Nièvre)

 

Le musée d'Art et d'Histoire Romain-Roland de Clamecy est situé dans l'ancien hôtel du duc de Bellegarde et abrite les collections archéologiques issues des fouilles d'Entrains, de Compierre, de la nécropole mérovingienne de Brèves et des tumulus protohistoriques de la région. On y découvrira du matériel funéraire celte (torques et fibules), des bronzes, des sculptures lapidaires (couple éduen, dieu au maillet), des céramiques ainsi que deux trésors monétaires du IIIe siècle. Un service pédagogique est à la disposition des enseignants :

Contact : 03 86 27 17 99

 

Cosne-sur-Loire (Nièvre)

 

La maison des Chapelains de Cosne-sur-Loire conserve le matériel archéologique d'origine locale ainsi que de nombreux objets provenant de l'agglomération gallo-romaine de Condate. On peut y voir du matériel lithique préhistorique, des objets domestiques en bronze ou en os, des monnaies, des sculptures, des céramiques ainsi que des objets de la vie courante de l'époque gallo-romaine. La maison des Chapelains n'est pas visitable actuellement.

 

Entrains-sur-Nohain (Nièvre)

A 23 km à l'Ouest de Clamecy.

 

Entrains-sur-Nohain fut une ville gallo-romaine qui possédait un théâtre, un quartier d'artisans et de commerçants. Les vestiges ne sont plus visibles mais les découvertes des fouilles archéologiques sont présentées dans six salles d'exposition. On peut y voir le mobilier issu des fouilles de la ville gallo-romaine d'Intaranum : outils de forgeron, sculptures sur pierre des cultes de Mithra, de la fécondité, de la nature...

 

Mont Beuvray (Nièvre et Saône-et-Loire)

A 35 km à l'Ouest d'Autun.

 

Sur le Mont Beuvray se trouve l'oppidum gaulois de Bibracte, capitale des Eduens avant la conquête romaine, créée entre 150 et 120 avant Jésus Christ. Cette ville puissante était entourée d'une double série de remparts et pouvait accueillir 15 ou 20 000 habitants sur une superficie de 135 hectares. Elle était également une plaque tournante commerciale où les marchandises d'origines les plus diverses et notamment le vin d'Italie s'échangeaient. Dans un site forestier exceptionnel, on découvrira les remparts, une porte monumentale, la rue principale et son bassin en forme de mandorle, une source aménagée, des vestiges d'ateliers, etc.

En 52 avant Jésus Christ, Vercingétorix se fit proclamer chef de la coalition gauloise contre les armées de romaines à Bibracte et César y séjourna pour y achever ses "Commentaires sur la Guerre des Gaules". Peu après la conquête romaine, Bibracte fut abandonnée au profit de la nouvelle ville d'Augustodunum (Autun) dont la splendeur allait rayonner sur toute la Gaule.

Un musée et un centre de recherche européen sur la civilisation celtique sont installés au Mont Beuvray et présentent les dernières découvertes archéologiques de Bibracte mais également l'essentiel de la connaissance que les scientifiques ont sur cette période, à ne pas manquer. Un service pédagogique est à la disposition des enseignants :

Contact : 03 85 86 52 39

 

Nevers (Nièvre)

 

La Porte du Croux, datant du XIVe siècle, abrite le musée archéologique de la ville de Nevers, l'antique Noviodunum Aeduorum dont César avait fait un important entrepôt de nourritures et de fourrages lors de sa conquête de la Gaule. Après l'échec de César devant Gergovie, les Eduens brûlèrent Noviodunum et les réserves de César. Le musée conserve les découvertes des fouilles archéologiques du XIXe et du début du XXe siècle : stèles funéraires, sculptures, statuettes de terre cuite, céramiques, verreries gallo-romaines et une partie de la mosaïque de la villa gallo-romaine de Villars. Un service pédagogique est à la disposition des enseignants :

Contact : 03 86 59 17 85

 

Tazilly (Nièvre)

A 4 km au Sud-Ouest de Luzy, en bordure de la D 973.

 

Ce menhir appartient au Néolithique moyen et à la culture chasséenne, vers 3500 ans avant Jésus Christ. Des restes d'incinération datées entre le Bronze final et le début du Premier Age du fer ont également été découverts à quelques mètres du menhir, montrant une réutilisation funéraire du mégalithe. La forme du menhir le rapproche des grandes stèles connues dans la statuaire néolithique bretonne avec un sommet arrondi sur une base rectangulaire.

 

Varzy (Nièvre)

A 16 km au Sud de Clamecy, par la N 151.

 

Le musée Grasset de Varzy présente les torques, fibules, armes et outils découverts dans les tumulus protohistoriques de la région et du mobilier provenant des fouilles anciennes d'Entrains-sur-Nohain et de Compierre. Un service pédagogique est à la disposition des enseignants :

Contact : 03 86 29 72 03